​Aujourd'hui très satisfaite de ma vie, j'ai dû traverser beaucoup d'obstacles pour en arriver là.
 
J'ai connu depuis toute petite l'incompréhension, l'exclusion et la souffrance face à ma différence.
J'ai connu les relations toxiques, l'emprise de personnes manipulatrices.
J'ai sombré dans la profonde perte de sens qui accompagne l'impuissance face au monde cruel et superficiel.
J'ai vécu des remises en question permanentes, des montagnes russes émotionnelles, des doutes monstrueux.
J'ai vécu la culpabilité de ne pas être "correcte" et j'ai cherché pendant des années à m'adapter, à devenir quelqu'un d'autre, quelqu'un de meilleur, quelqu'un qui puisse être aimé.
 
Quand j'ai pris conscience que seule je n'y arriverais pas, j'ai commencé à chercher de l'aide.
Pour changer les autres, dans un premier temps, bien évidemment.
Quand je me montrais sympathique, ouverte et généreuse, si les gens me trahissaient ou profitaient de moi, c'est bien eux qui devraient changer, non?
Si mon chéri était méprisant envers moi, alors que je lui montrais mon amour et satisfaisais ses moindres désirs, c'est bien qu'il avait un problème, non?
J'étais toujours prête à acquiescer, à suivre, à accepter, à m'adapter aux autres. Ne pas faire de vagues, être gentille, pardonner, laisser faire. J'évitais le conflit à tout prix.
 
Petit à petit, j'ai appris à me responsabiliser face à mon expérience, j'ai exploré le monde de mes émotions, je suis entrée en contact avec mon inconscient, j'ai pris soin de mes blessures intérieures. J'ai appris à ne plus chercher un coupable à tout prix mais à valider mon expérience, celle des autres et à prendre soin de moi et des autres sainement. J'ai appris à me connaître, à m'accepter, à me faire confiance, et finalement, j'ai appris à m'aimer.
 
Cela m'a obligé à m'affirmer, à me respecter, à faire respecter mes limites aussi, à ne pas être d'accord parfois, à m'exprimer, à oser. J'ai dû agrandir ma zone de confort encore et encore...
 
Cela n'a pas été facile, ça ne s'est pas fait du jour au lendemain, et je suis encore en chemin, mais j'ai gagné une paix intérieure et une confiance inébranlable en moi-même et en la vie qui me permettent aujourd'hui d'apporter ma contribution au monde, pleinement, dans une relation de coopération.
 
En formation continue depuis 2009 dans le domaine de la relation d'aide, thérapie, coaching, animation et facilitation. Je me suis d'abord spécialisée dans l'accompagnement aux jeunes parents, avec des ateliers de parentalité respectueuse, avant de me tourner vers la psychologie, la relation d'aide, les thérapies et le coaching.


Ce qui m'anime profondément, c'est de permettre l'émergence de quelque chose de plus grand au travers de l'intelligence collective.